Potiron rouge d'étampes

lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.

Prix de vente : 3.05 € l'unité 

 Bio européen
 
Bio français

Produit disponible en ligne dans un délai de 3 jour(s) avant la livraison

Le Potiron Rouge Vif d'Etampes est une variété coureuse, vigoureuse, précoce produisant 1 à 4 fruits par pied de 30 à 50 cm de diamètre sur 15 à 25 cm de hauteur, de 5 à 15 kg en moyenne. La chair du Potiron Rouge Vif d'Etampes est épaisse, jaune orangé, tendre à consommer en potage, gratin, purée ou confiture.

Culture du potiron rouge très hâtif d'Etampes


Repiquer à exposition ensoleillée à la mi-mai à 1 m en tous sens pour les variétés non coureuses et de 1,20 m sur le rangs et de 2 m entre les rangs pour les variétés coureuses. Arrosages. Apport de compost conseillé. 
Pincer les tiges afin de stimuler le développement. 
Biner et sarcler. Pailler le pied afin de limiter le développement d'adventices et préserver l'humidité. Arroser au pied en été sans mouiller le feuillage. 
 

Les bonnes associations


Eviter de faire voisiner avec les pommes de terre. Par contre, il appréciera la proximité du haricot et du chou. 
 

Mon plant de potiron ne fait pas de fleurs ou de fruits


Il s'agit d'un problème fréquent rencontré chez de nombreuses plantes de la famille des cucurbitacées. 
Les fortes chaleurs : en effet, il est fort probable que les fleurs portées par les pieds ne soient que des fleurs mâles (on différencie les fleurs femelles par la présence d'un renflement à la base, ressemblant à un très jeune fruit). Les fortes températures ont affecté la formation des fleurs femelles et la qualité du pollen des fleurs mâles. Malgré la présence d'insectes pollinisateurs il n'y a donc pas de fruits. 
Une absence de pollinisation : la pollinisation est éffectuée par les insectes pollinisateurs passant d'une fleur mâle à une fleur femelle. Si votre jardin en est dépourvu alors la pollinisation et donc la fructification n'aura pas lieu. Attirez les pollinisateurs près de vos cultures de cucurbitacées en semant des mélanges floraux par exemple. 
 

Récolte et conservation des courges


Entre septembre et novembre, généralement autour du mois d'octobre avant les gelées. 
Un des meilleurs moyens de savoir quand récolter vos courges est d'observer le pédoncule, qui devient liégeux quand le fruit est prêt. Attention, ne jamais attraper les courges par ce fameux pédoncule car cela occasionnerait d'invisibles lésions, immanquables causes de pourrissement. Les fruits doivent être coupés au plus près de la tige, laissés sécher une journée au soleil, puis rentrés au chaud, sans les heurter bien sûr, dans un local bien sec et ventilé : entre 12 et 20°C. Pour les petites quantités, un haut d'armoire ou de placard dans la maison est idéal.