Mandragore officinale « Mandragora officinarum »

Mandragore officinale « Mandragora officinarum »

Prix de vente : 17.90 ¤ l'unité 

 Bio français
 
Bio européen

  • Producteur : Le semeur bio
  • Agriculture : Biodynamie
  • Conditionnement : en pot de 1 litre

Produit disponible en ligne dans un délai de 3 jour(s) avant la livraison

Mandragore officinale « Mandragora officinarum »

Mandragore officinale « Mandragora officinarum »

La Mandragore ou Mandragora officinarum en latin est une herbe vivace de la famille des solanacées.
Elle est originaire du bassin méditerranéen, on la retrouve en Espagne, Grèce et Turquie mais malheureusement, cette herbe ésotérique reste de plus en plus rare à l’état sauvage.

Ses feuilles sont épaisses et longues avec de grosses nervures blanches.
Les graines de mandragore sont dans des fruits de la forme d’une tomate cerise et de couleur orange.
Elle fructifie généralement de décembre à février.

Cette herbe chamanique est très riche en alcaloïdes, ce qui lui donnent des propriétés hautement toxique semblable a celle de la jusquiame, belladone ou Datura stramoine.
Elle est entourée de nombreuses légendes, les Anciens lui attribuant des vertus magiques extraordinaires.

De nombreuses vertus thérapeutiques et médicinales lui sont attribuées.

Cette solanacées a besoin d’un sol profond pour le développement de ses grandes racines, frais mais pas excessivement humide.
Le sol doit être extrêmement riche et drainant.
L’exposition doit être ensoleillée.

Ne soyez pas surpris de ne plus voir votre mandragore durant l’été, contrairement à tous les autres végétaux, elle est en repos végétatif durant l’été.
Elle repoussera à partir du mois de septembre jusqu’au mis de mai.

  • exposition ensoleillé dans un sol très drainant.
  • Plante magique et mythique extrêmement rare.

Plante toxique. Ne pas consommer.
A cultiver uniquement comme plante magique et ésotérique ou pour la sauvegarde de l’espèce.

Compte tenu de sa toxicité aujourd’hui démontrée, elle ne doit en aucun cas être utilisée en décoction ou en autre usage interne. Seul un usage externe peut s’envisager.
On l’applique donc en cataplasmes afin de soulager les rhumatismes et l’arthrite.
Mandragora officinalis entre dans la composition de médicaments homéopathiques utilisés pour traiter les manifestations douloureuses d’origine rhumatismale.