caroubier « ceratonia siliqua»

caroubier « ceratonia siliqua»

Prix de vente : 17.90 ¤ l'unité 

 Bio français
 
Bio européen

  • Producteur : Le semeur bio
  • Agriculture : Biodynamie
  • Conditionnement : en pot de 2litres

Produit disponible en ligne dans un délai de 3 jour(s) avant la livraison

caroubier « ceratonia siliqua»

Nom scientifique : Ceratonia siliqua

Noms communs : caroubier, carouge, figuier d’Égypte, pain de saint Jean-Baptiste, fève de Pythagore

Noms anglais : carob , locust tree , Saint John’s bread

Classification botanique : famille des fabacées ( Fabaceae )

Différentes formes et préparations : poudres, brisures, boissons, sirops, gélules

Propriétés médicinales du caroubier

Utilisation interne

Administré par voie orale, le caroubier exerce un rôle de régulateur du transit intestinal grâce à sa haute teneur en fibres. Soigne les diarrhées chroniques, les affections gastro-intestinales et la constipation. La gomme de caroube présente des effets bénéfiques dans le traitement des reflux gastro-oesophagiens. Soulage l’irritation du côlon.

Utilisation externe

Aucune.

Indications thérapeutiques usuelles

Cette médication naturelle est surtout recommandée en cas de troubles digestifs, de reflux gastriques fréquents, d’irritation du côlon, de vomissements à répétition, d’acidité gastrique, de stéatorrhée, d’hémorroïdes, d’anémie et de carences nutritionnelles.

Autres indications thérapeutiques démontrées

Le caroubier est aussi un excellent allié dans les régimes amaigrissants. Des études scientifiques ont démontré que cette plante médicinale permet de traiter les problèmes de surpoids et d’ obésité en inhibant d’une part certaines enzymes digestives grâce à son importante quantité en tanins, et en offrant une sensation de satiété d’autre part. Ses riches nutriments préviennent les éventuelles carences au cours des régimes amaigrissants.

Histoire de l’utilisation du caroubier en phytothérapie

caroubier

Les premières utilisations du caroubier pour ses vertus médicinales datent de l’Antiquité. Cet arbre originaire de Syrie, aujourd’hui très répandu dans les régions méditerranéennes, est prisé par de nombreuses civilisations. Dans l’Egypte ancienne, ses gousses sont mélangées à d’autres ingrédients comme le miel, la bouillie d’ avoine et la cire pour traiter la diarrhée et d’autres affections, comme l’infection oculaire, les troubles visuels et l’infestation par des parasites intestinaux. Au Maroc, les Berbères consomment les fruits du caroubier en boisson pour soulager les maux digestifs. Dans certains pays, la farine de caroube intervient dans l’alimentation infantile pour remplacer la farine de blé présente dans le lait en poudre, pour son côté moins allergène et sa teneur élevée en éléments nutritifs.

 

Description botanique du caroubier

Le caroubier est un arbre dioïque dont la taille oscille entre 5 et 7 m de haut et dépasse rarement les 10 m. Cette plante médicinale est surtout cultivée pour ses fruits, dits caroubes. La caroube est une gousse pendante d’environ 10 à 30 cm de long renfermant des graines comestibles dont le goût est similaire à celui du chocolat. Cet arbre aux vertus multiples est doté d’un gros tronc ayant une écorce rugueuse de couleur brune. Ses grandes feuilles persistantes, de couleur vert foncé, pouvant atteindre les 30 cm de long, sont paripennées. Ses folioles ovoïdes et coriaces vont de trois à cinq paires. Durant sa période de floraison, entre les mois d’août et d’octobre, de petites fleurs brunâtres en grappes, peu décoratives, apparaissent et donneront naissance aux gousses après quelques mois.

Composition du caroubier

Parties utilisées

Les fruits du caroubier sont les parties les plus utilisées en phytothérapie. Ceux-ci permettent d’obtenir deux produits bien distincts, à savoir la gomme de caroube, qui est issue de la mince enveloppe des graines, et la farine de caroube qui provient du séchage, de la torréfaction et du broyage des gousses.

Principes actifs

La majorité des principes actifs aux bienfaits thérapeutiques du caroubier se trouvent dans les cloisons pulpeuses qui séparent les graines dans les gousses. Les pulpes renferment 7% de protéines, 35% d’amidon et 40% de sucres, notamment du saccharose et du glucose, ainsi que des fibres, des sels minéraux, des tanins et des graisses en proportion plus réduite.

Sa teneur en oligo-éléments, comme le calcium, le fer, le magnésium, le phosphore et la silice, est également importante.

La gomme de caroube, quant à elle, contient des polysaccharides, dont le galactomannane. Ces sucres complexes peuvent remplacer l’amidon.

Utilisation et posologie du caroubier

Dosage

Bien que la consommation de caroubier au quotidien ne présente aucun effet secondaire, il convient toutefois de respecter les doses indiquées pour éviter les risques d’intoxication. Aucune étude toxicologique n’a été réalisée à ce jour.